Libérer votre Dos des tensions inutiles

Notre dos est trop souvent le refuge de nos tensions. C’est pourquoi des maux divers à la nuque, aux épaules ou dans le bas du dos s’expriment malheureusement trop souvent. Comment retrouver la confiance dans son dos ?
Venez pratiquer une longue séance tout en douceur afin de remettre de la mobilité et fluidité dans votre dos. Venez découvrir  les postures et exercices simples qui, s’ils sont répétés régulièrement, vous permettront de soulager votre dos. Et quand le dos va mieux, notre état émotionnel s’apaise et une sensation de joie peut même parfois nous être offerte.
Alexandra donne deux cours hebdomadaires dédiés à notre dos. Elle animera cette Yoga Class avec la douceur et la bienveillance qui la caractérise. Cette séance est ouvert à toute personne ayant déjà pratiqué le yoga (même un peu) et qui connait les limites de son corps.
De la douceur et de la joie à trouver dans notre dos…

Max. : 12 personnes

Date et timing : 18 novembre 2017, de 10 à 12 heures.

Tarif unique : 18 €. (Nécessité d’être membre). Ces séances ne font pas partie des formules d’abonnement.

Inscription: yogadhyana@hotmail.com

Paiement par virement BE62 3631 3723 7761 / BIC : BBRUBEBB.

Marjariàsana=la posture du chat

Cette posture est un exemple de posture dynamique qui peut être utilisée à tout moment comme posture, comme détente et souvent comme échauffement

 Contre-indications- Précautions :
Aucune, s’appuyer sur toute la paume des mains

Technique :
• A partir de la position « à quatre pattes », bras à la verticale des épaules, avancer les mains de la valeur d’une main afin d’avoir les bras en oblique légèrement
• Garder bien les cuisses verticales et toujours commencer le mouvement par le coccyx !
• En expirant, rentrer le coccyx vers le nombril en faisant mùla bandha, les lombaires commencent à s’arrondir. Rentrer la poitrine, puis le menton dans la gorge.
• Tout le dos s’arrondit ; se repousser sur les bras tendus pour accentuer le bombement du dos qui va du coccyx jusqu’ au sommet du crâne
• En inspirant, repousser d’abord le coccyx et les lombaires se creusent, ischions vers le ciel.
• Ouvrir ensuite le thorax et le dos se creuse; baisser les épaules, rapprocher les omoplates et relever la tête progressivement pour regarder le ciel sans tension dans la nuque.
Reprenez le mouvement sur l’expir.

Concentration :
Sur le déroulement vertébral et la synchronisation de la respiration.

Respiration :
Respiration yogique complète: abdominale, thoracique et claviculaire, coordonnée avec le mouvement

Effets :
Mobilisation de toute la colonne vertébrale et dé- tassement des disques intervertébraux.
Stimulation en douceur des muscles antérieurs et postérieurs du tronc.
Ventilation complète
Massage abdominal et cardiaque
Favorise la concentration et la détente

 

Introduction aux mudras

Le printemps montre le bout de son nez ; soyons optimiste et pensons très fort qu’il va rester et croisons les doigts. En fait, en faisant cela nous réalisons un  Mudra ; Mudra est un terme sanscrit signifiant sceau, signe, symbole. En yoga, c’est un ensemble de techniques accomplies avec les mains pour la plupart mais aussi avec une autre partie du corps (yeux) ou tout le corps (asana) voire même la respiration. Les rishis indiens (mais aussi donc  nos ancêtres) s’étaient aperçu qu’en courbant, croisant, ou en  se faisant se toucher nos doigts, nous pouvions agir sur notre énergie, notre corps en général et sur notre mental. Incroyable n’est ce pas ? Le yoga et la vie sont  pleins de choses simples mais extraordinaires !

Nous avions déjà vu le geste de Namaste, le salut indien. Un autre  mudra  connu est celui où le pouce et l’index se rejoignent, les trois autres doigts sont tendus. Selon que la paume de la main est dirigée vers le haut ou le bas il s’appelle jnana mudra, le geste de la connaissance intuitive ou cin mudra le geste de la conscience ; l’un et l’autre peut être utilisé selon le ressenti du moment pour la méditation ou le prànayàma. En effet le pouce étant symbole de la Conscience Universelle et l’index la Conscience individuelle, la jonction des deux symbolise l’état de Yoga, c’est à dire l’unité de l’homme avec la Conscience Universelle et le calme mental. Je vous propose  aussi Prana mudra où les extrémités du pouce, de l’annulaire et du petit doigt se rejoignent ; ce mudra accroit la vitalité générale, réduit la fatigue et la nervosité, améliore le pouvoir visuel, apporte confiance , persévérance et en ce début de renouveau printanier, le courage de commencer quelque chose de neuf !

La salutation au soleil

Extrait de l’article de François Roux dans Enchaînements, Revue Française de Yoga n°26 :

Symbole d’une prodigieuse richesse, le soleil agit sur les trois plans de l’être. Le physique, qu’il éclaire, chauffe et nourrit. Le psychique et l’affectif, qu’il réchauffe (« tu es mon soleil ! ») et épanouit. Le spirituel, qu’il aide à grandir et mène aux confins de l’illumination. Il est l’expression de la vie mais aussi de la éveille le jour mais également la conscience. Il illumine les cieux, il illumine l’âme.

De tout cela il convient de se souvenir lorsque l’on aborde la pratique de Sùrya Namaskar. Ce n’est pas un rituel païen qui nous ramènerait quelques millénaires en arrière. C’est une prise de conscience de la beauté du cosmos et du mystère de la vie, ici et maintenant. Ce n’est pas un simple exercice de dérouillage, d’échauffement et d’entretien. C’est une mouvante méditation, réconciliant toutes les polarités et invitant notre être à goûter la joie sans pareil de l’unité.