Yoga & Burn-out

YOGA ET BURN-OUT
Par Alexandra Borg
Coach, spécalisée dans les problématiques de gestion du stress et du burn-out

Stress, épuisement, burn-out… Oui, c’est un fléau de notre société, comme le décrit le philosophe Pascal Chabot dans son livre Global Burn-out. Jamais nous n’avons autant été contraints de nous adapter aux changements incessants sur notre lieu de travail. Jamais nous nous ne sommes sentis obligés de réussir dans tous les domaines de notre vie, poussés à l’exigence professionnellement mais aussi dans notre rôle de parent, d’amis, etc. Jamais nous n’avons autant été stimulés par nos sens, notamment via les écrans. Même nos vacances nous prennent parfois de l’énergie quand nous partons en city-trip ou en week-end.

Le terme burn-out est une notion floue et encore aujourd’hui il n’y a pas encore de définition scientifique consensuelle partagée. Cependant, nous pouvons sans nous tromper affirmer que le burn-out se caractérise par la présence simultanée des 4 facteurs ci-dessous :

  • Un épuisement physique, la personne se sent sans énergie dès le début de la journée et n’arrive plus à se détendre; une semaine de vacances ne suffit pas à recharger ses batteries ;
  • Un épuisement intellectuel, la personne présente des difficultés à penser clairement, des déficits d’attention et de concentration, sa mémoire peut également être défaillante ;
  • Un épuisement émotionnel ou encore hypersensibilité, face à ses collègues ou sa famille, la personne peut se montrer agressive ou au contraire fondre en larmes ;
  • Un épuisement de l’empathie et un désintérêt pour la profession, cette attitude débouche souvent sur une indifférence et un cynisme affiché.
Etant donné que tous les aspects de l’être sont malmenés, la prise en charge se veut pluridisciplinaire. Au minimum 4 spécialistes entoureront la personne.
  • Un médecin généraliste au fait des spécificités du burn-out, notamment pour ne pas confondre dépression et burn-out.
  • Un thérapeute par la parole, là aussi avec un thérapeute spécialisé dans le burn-out, qui va permettre à la personne de comprendre son parcours, gérer ses émotions et restaurer sa confiance en elle.
  • Une thérapie corporelle de type yoga doux, relaxation, sophrologie… afin de recréer le lien avec le corps (en souffrance), et recréer la confiance en lui. Apprendre à faire de son corps un ami, et non un ennemi, même s’il est vulnérable.
  • Enfin, un accompagnement coaching afin de revisiter sa relation au monde professionnel, notamment en apprenant à se recentrer autour de ses valeurs et se protéger pour reprendre une activité professionnelle harmonieuse et respectueuse de soi.

Depuis plusieurs années, Dhyana propose des cours dits soft, tels que les séances Yoga Nidra, Relaxation ou encore Yoga du Dos. Nous sommes heureux et fiers d’accueillir dans ces cours des personnes en arrêt suite à un burn-out. Nous sommes convaincus que les accueillir dans un espace bienveillant, où le corps est remis au centre, avec douceur, lenteur et sincérité, contribue à leur rétablissement et réalignement avec leurs besoins profonds.


TEMOIGNAGE

Voici l’article écrit par Sophie De Baets, pratiquante de yoga chez Dhyana :
« Lorsque le psychiatre a diagnostiqué mon burn-out, il m’a prescrit trois choses : Psychologue – Yoga – Coaching. Mon corps ne répondait plus aux commandes de mon cerveau. Je me suis inscrite au stage de rentrée chez DHYANA. J’étais encore très

irritable et me méfiais des nouvelles rencontres. Les enseignantes m’ont guidée et la pratique du yoga est devenue un besoin, un plaisir, un moyen de guérir. Chaque enseignante dégage sa propre énergie et les petites phrases bien à elles raisonnent longtemps après dans nos têtes. Lorsque le corps est bien relâché, on s’exerce à la méditation et petit à petit le corps redevient ami avec le cerveau.

Anahata, sankalpa, pranayama, Bhavana… j’adore aussi la poésie et du yoga, elle permet d’envelopper la vie active d’une couche de douceur.
C’est dans cette ambiance que j’ai « entamé un voyage dans le temps et dans les profondeurs de mon âme, à la recherche de la source qui apaisera le feu » comme il est indiqué au dos de mon livre « Voyage au bout du burn-out ». »
www.editions-harmattan.fr
Facebook : @sophiedebaetslivre

 

 

 

 


LECTURES

Voici quelques conseils de lecture :

  • Voyage au bout du burn-out de Sophie De Baets (Ed. Harmattan). Disponible chez UOPC (5′ de Dhyana) où Sophie présentera son livre le 30 mars à 15h00.
  • Global burn-out de Pascal Chabot (Ed. Presse Universitaire de France)
  • Guide du burn-out de Anne Everard (Ed. Albin Michel)